Assurup bascule en mode courtier grossiste 2.0 !

Alexandre Pengloan
Rédigé par Alexandre Pengloan
09 août 2022 - 3 minutes

Pas de trêve estivale chez Assurup ! L’insurtech spécialisée dans l’assurance des entreprises a en effet profité des beaux jours pour fignoler son dernier projet : Assurup Pro. Il s’agit, en résumé, d’une solution digitale innovante de courtage grossiste. Ainsi, Assurup va désormais proposer son interface et son savoir-faire technologique aux courtiers professionnels, se muant en courtier grossiste 2.0 !

Les avantages à venir sont multiples. Les courtiers bénéficieront en effet d’une solution clé en main, transparente, 100% en ligne, qui leur fera gagner beaucoup de temps et d’efficacité pour booster leur activité. Autre point important, les clients finaux auront également accès à l’expérience digitale.

Un vrai projet « tech as a service », donc, en parfaite harmonie avec l’ADN Assurup. « Comme on a modernisé le courtage direct, on modernise aujourd’hui le courtage grossiste grâce au digital et aux nouvelles technologies », appuie David Carraso, CEO de l’entreprise fondée en 2015.

Capitaliser sur la tech pour booster la croissance, mais toujours dans la rentabilité

Assurup Pro, voici donc une initiative dans l’air du temps, qui n’est pas sans rappeler les expérimentations de wefox, Seyna ou récemment Alan. David Carasso nous précise toutefois que ce positionnement n’est pas lié à des logiques purement économiques et business. Certes, il y a bien sûr un intérêt à aller chercher de nouveaux clients avec des coûts d’acquisition moins élevés. Mais les considérations philosophiques ont davantage fait office de fil directeur.

On avait déjà 90% de l’infrastructure. On s’est rendu compte qu’on pouvait capitaliser sur notre tech pour décliner d’autres services. Cela soutient notre objectif de monter dans la chaîne de valeur de la distribution et d’adresser un marché grossiste sur lequel il y a une demande identifiée. Nous sommes rentables, nos coûts d’acquisition sont maîtrisés. Pour le coup, ce projet s’inscrit dans le développement de notre ambition, à savoir moderniser la distribution d’assurance.

David Carraso

Sans faire de bruit ni apparaître à la « une » des grosses levées de fonds, Assurup s’est déjà fait une place de choix dans l’insurtech française. Aujourd’hui, l’entreprise compte 6 000 clients actifs et en capte environ 500 nouveaux par mois grâce à une stratégie de partenariats efficace, à l’image de ceux noués avec Swile ou Shine. Surtout, Assurup peut se targuer d’être rentable, chose encore rare dans l’écosystème.

Sa nouvelle offre devrait donc aider à poursuivre la belle histoire. Le succès est d’ailleurs déjà au rendez-vous pour Assurup Pro, avec 100 pré-inscriptions au compteur, alors que le coup d’envoi officiel sera donné le 15 septembre. Quelque chose nous dit que l’objectif des 500 demandes avant la fin de l’année va rapidement devoir être revu à la hausse !

1 seul commentaire sur cet article. Réagissez !

Commentaires

  1. un modèle vertueux dès l’origine qui n’est pas basé sur le montant de l’argent brûlé chaque mois mais sur la conquête de nouveaux clients et maintenant, de nouveaux marchés.
    Bravo Assur’UP et David Carraso

Laissez votre commentaire