L’assurtech suédoise Hedvig lève 45 millions de dollars

Nastasia Montel
Rédigé par Nastasia Montel
30 septembre 2021 - 2 minutes

Chaque génération a des attentes différentes en matière d’assurance, et les millennials ne dérogent pas à la règle. Hedvig, startup suédoise, a investi ce créneau et vient de lever 45 millions de dollars dans un tour de table de série B. Avec un objectif ambitieux : se développer en Europe. Déjà présent en Norvège et au Danemark, le néo-assureur prévoir de se lancer dans un 4e pays, mais garde la surprise pour plus tard…

L’assurtech compte déjà 70 000 clients – un nombre en hausse de 370 % en 2 ans – , dont la majorité a moins de 30 ans. Grâce à sa cible, près de la moitié de sa croissance mensuelle provient du bouche à oreille et de l’effet « viral ». Hedvig propose à ses assurés des solutions voyage, biens, contenu et accident. Le tout adapté au mode de vie des jeunes. Et attention, l’assureur fournit même une garantie « maladresse » !

 

Une assurance « maladresse » inédite

« Hedvig est une proposition premium pour des consommateurs très exigeants, qui s’attend à un service exceptionnel et à un traitement ultra-rapide des réclamations. Nous assurons non seulement votre maison, mais aussi votre style de vie grâce à notre « assurance maladresse » qui couvre tous vos biens avec une seule police et vous rembourse même les dommages causés par votre propre maladresse – un type qui n’existe pas dans une grande partie de l’Europe aujourd’hui », a déclaré Lucas Carlsen, CEO de Hedvig.

L’assurtech sort l’artillerie lourde pour attirer ses clients. Aussi, son modèle économique est basé sur une réduction de 25 % de la prime d’assurance. Hedvig adopte également une posture engagée qui ne devrait pas laisser sa jeune cible indifférente, puisqu’une partie des bénéfices est reversée à des œuvres caritatives. Gardons un œil sur cette jeune pousse à la proposition fort séduisante, qui devrait rapidement faire parler d’elle… et pourquoi pas en France ?

 

Aucun commentaire sur cet article. Soyez le premier !

Laissez votre commentaire