Le chiffre du jour | La connaissance client, une épine dans le pied des assureurs santé

Alexandre Pengloan
Rédigé par Alexandre Pengloan
08 février 2022 - 2 minutes

L’assurance santé à la croisée des chemins. Alors qu’ils pouvaient se reposer sur un modèle et un marché relativement immuables depuis des décennies, les organismes complémentaires traditionnels font aujourd’hui face à des défis d’envergure. Digitalisation massive, nouvelles attentes des sociétés et des individus, diversification de l’offre… La nécessité d’évoluer pour exister dans ce nouveau monde ne fait plus aucun doute. Et pourtant, si la prise de conscience semble largement actée, des paradoxes majeurs doivent encore être surmontés.

Les enjeux autour de la data cristallisent notamment les challenges du moment. En effet, selon une étude menée par PwC en partenariat avec Finance Innovation, 89% des assureurs santé sont convaincus que l’exploitation des données sera déterminante pour optimiser les parcours du soin. L’accès à une meilleure compréhension du comportement des bénéficiaires apparaît essentiel, notamment. On est pourtant loin du compte pour le moment. 93% des organismes avouent ainsi ne pas bien connaître le client final. Ce manque entrave, forcément, les perspectives de personnalisation.

Les partenariats, clé du succès ?

Affiner la compréhension des contextes, améliorer le ciblage, gagner en pertinence. Ces objectifs ne pourront être dissociés d’une maîtrise avancée de la donnée à l’ère du « Big Data roi ». Une révolution qui aimante les appétits avec l’apparition d’une flopée de nouveaux acteurs à tous les maillons de la chaîne de valeur de la santé digitale. Il n’y aura aujourd’hui pas de retour en arrière, mais ces bouleversements ne doivent pas faire peur. Au contraire, ils représentent une immense opportunité pour les acteurs établis de réaffirmer leur importance dans le système de santé français.

Dans cette optique, nouer des partenariats avec les acteurs innovants, et intégrer leurs innovations, représente peut-être la clé. La technologie permet aujourd’hui l’agilité, la rapidité et l’adaptabilité aux besoins. Alan, qui structure son idée autour d’une approche holistique et digitale de la santé, avec la volonté, sans cesse, d’apporter de la plus-value à ses assurés en combinant les solutions, s’engage dans une approche particulièrement intéressante. Eu égard à leur histoire, leur expérience et leur savoir-faire, les acteurs traditionnels de la santé sont loin d’être hors course. A eux désormais d’endosser le costume de chef d’orchestre qui leur semble dévolu. Une chose est sûre, il ne faut toutefois plus tergiverser.

1 seul commentaire sur cet article. Réagissez !

Commentaires

  1. Ravi d’avoir participé à cette étude avec Addon-acs et de constater que les conclusions vont de le sens de la plateforme que nous avons développé : permettre aux assureurs et mutuelles d’accompagner efficacement les assurés pendant les parcours de soin…

Laissez votre commentaire