Culture assurance
12 février 2021
5minutes

L'assurance en effervescence N°61 | 12 février 2021

L’assurance est un univers en pleine mutation. Vous avez peur d’avoir manqué un épisode ? Dernières innovations, levées de fonds, bonnes pratiques, coups de cœur… Retrouvez toute l’actualité de l’assurance digitale dans la dernière édition de notre revue de presse hebdomadaire.

 

⏱️  Si vous êtes pressé avant le WE, le must read de la semaine

 

Assurance embarquée : The next big thing ?

 

Assurance embarquée

 

Et si l’assurance embarquée était la clé pour solutionner ce qui ne va pas dans le secteur aujourd’hui ? Les spécialistes évoquent de plus en plus ce modèle dont la pertinence a été renforcée par le crise sanitaire, marquée par une accélération brutale de la digitalisation des usages. Inclure les offres directement dans des écosystèmes de services débouche sur une situation win-win-win entre entreprises, assureurs et consommateurs. Et qui de mieux placés que les acteurs tech, qui maîtrisent les 4 piliers fondamentaux que sont le parcours client, la data, la confiance et la communication, pour mener la révolution ? Jessica Bartos nous livre une analyse complète et pointue, dans laquelle il est notamment question d’assurtech, d’Open Insurance et de GAFA.

[Albion VC – 04/02/21]

 

 

❄️  Si vous avez passé la semaine à guetter la neige, vous avez loupé…

 

ASSURTECH · Oscar prépare à son tour son entrée en Bourse

Et une nouvelle assurtech à Wall Street, une ! Après Lemonade, Root ou Metromile, c’est au tour de Oscar Health de préparer son entrée en Bourse. La pépite spécialisée dans la santé compte surfer sur la vague digitale qui a déferlé sur le secteur aux Etats-Unis au moment de la pandémie. Au cours du premier trimestre 2020, le nombre de téléconsultations a explosé de 50% et McKinsey estime que 20% des soins de santé pourraient être digitalisés au pays de l’Oncle Sam. Depuis sa création en 2012, la licorne a levé $1,6 milliards et conquis plus de 500 000 clients. Malgré une rentabilité à trouver, de belles perspectives s’offrent à elle. En effet, outre la digitalisation massive des usages, l’arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche devrait singulièrement redynamiser le Medicare.

[Reuters – 06/02/21]

 

 

INNOVATION · Les assurtech à l’honneur dans la nouvelle promotion du dispositif French Tech

Les noms composant la 2e promotion du programme French Tech sont connus. Pour rappel, ce dispositif, lancé fin 2019, permet à des entreprises prometteuses de bénéficier du soutien de l’Etat afin de devenir les championnes de demain. Dans le Next 40, qui regroupe les 40 sociétés au plus fort potentiel, deux fleurons de l’assurtech hexagonale, déjà présents l’an dernier, conservent leur place : Alan et Shift Technology. Ils ne sont toutefois pas seuls. En effet, Luko et Kovers intègrent le FT 120 – dispositif élargi – un témoignage supplémentaire de la vitalité de l’écosystème assurtech français.

[Les Echos – 08/02/21]

 

ASSURTECH · Lyanne, une nouvelle assurtech qui passe au scalpel vos contrats d’assurance

Bien souvent, les termes des contrats d’assurance sont flous. D’ailleurs, seuls 1/3 des Français prennent le temps de les lire avant de signer. Alors, connaissez-vous précisément vos garanties ? Sans doute pas, mais ce n’est plus un problème grâce à Lyanne, une assurtech fraîchement débarquée sur le marché, qui propose un service inédit. En effet, elle se charge de détecter les éventuels lacunes et doublons de vos contrats afin que vous soyez couvert de manière optimale. Vous obtiendrez un diagnostic complet en ligne en quelques clics en répondant à une douzaine de questions. La startup a déjà analysé les contrats de 100 acteurs de l’assurance, soit un nombre impressionnant de 60 000 pages de CGV !

[Eficiens – 09/02/21]

 

 

PARTENARIAT · Wakam main dans la main avec… Revolut !

Fin 2020, vous avez peut-être entendu parler du partenariat noué entre Revolut et l’assurtech Qover. Et bien, on apprend aujourd’hui que Wakam est aussi de la partie ! La fintech britannique Revolut et l’assureur français ont conclu un deal afin d’offrir une nouvelle garantie d’assurance pour les clients de la néobanque possédant une carte Revolut « Metal », « Premium » ou « Plus ». Elle permet de les couvrir en cas de vol d’achats, de dommages ou de litige avec un vendeur ayant fourni un produit défectueux. Elle remboursera également les billets annulés d’un concert, d’un spectacle ou d’un musée en raison d’imprévus (notamment une épidémie tel que la COVID-19). La néobanque compte déjà faire profiter de cette offre son portefeuille de 13 millions d’usagers répartis dans 33 pays.

[Wakam – 10/02/21]

 

ASSURTECH · “Accompagner le monde de l’assurance plutôt que le disrupter” – Le nouveau CEO de Seyna se confie sur ses ambitions

Du mouvement chez Seyna ! Le premier assureur indépendant à avoir reçu l’agrément de l’ACPR depuis 1983 vient d’annoncer un changement majeur au niveau de sa direction. Philippe Mangematin, cofondateur et président que nous avions eu le privilège de rencontrer,  prend du recul et devient Président d’Honneur. C’est Stephen Leguillon, le nouveau CEO, qui reprend le flambeau pour assurer la continuité et poursuivre dans la voie de l’innovation. Précisant vouloir « accompagner le monde de l’assurance plutôt que le disrupter », il s’est confié à Eficiens sur son nouveau rôle.

[Eficiens – 08/02/21]

 

 

LEVEE DE FONDS · 2,2 millions € pour Datafolio qui va accélérer son développement en France et en Italie


L’assurtech lilloise Datafolio a annoncé une première levée de fonds de 2,2 millions d’euros. Ce financement va lui permettre d’optimiser son actif technologique et d’étendre son offre en France et en Italie – ses deux marchés cibles. Parmi les investisseurs se trouvent de nombreux business angels qui sont « actifs dans les fintech », selon la jeune pousse française aux deux ans d’ancienneté seulement. Pour rappel, Datafolio propose des solutions de gestion de risques en mobilité avec une tarification sur-mesure ainsi qu’une assurance peer to peer.

[L’Usine Digitale – 10/02/21]

 

📊  Le chiffre de la semaine

 

digitalisation de la relation client

 

Année après année, la digitalisation des usages s’impose, et la crise sanitaire a inévitablement renforcé cette tendance. Le secteur de l’assurance n’y échappe pas avec des clients de plus en plus ouverts aux nouvelles manières d’interagir avec leur assureur. Ainsi, 2/3 d’entre eux affirment être aujourd’hui prêts à déclarer et à gérer leur sinistres 100% en ligne. Une statistique qui devrait conforter les assurtech comme Luko, Lovys, Leocare ou Lemonade dans leur positionnement.

 

 

 

 

Vous avez aimé ? Notez-nous !