09 septembre 2021
2minutes

Le Chiffre du jour | Assurance auto électrique : un coût exorbitant ?

CDJ voitures électriques

Attention aux idées reçues ! La voiture électrique a la cote (110 000 nouveaux véhicules achetés en France en 2021) et de nombreuses publications précisent qu’assurer ces véhicules coûte moins cher que la couverture pour une voiture thermique. Et pourtant…

Une étude comparative réalisée par le site LesFurets.com a démontré que l’assurance d’une voiture électrique est toujours plus chère que celle d’une voiture classique. Pour chaque comparatif, le site a pris deux voitures équivalentes (une électrique et une thermique), du même constructeur, avec le même profil assuré. La prime peut même être deux fois plus élevée pour la Renault Zoe par rapport à la Clio (525 euros contre 280 euros par an pour l’assurance tous risques).

 

Des assureurs à côté de la plaque ?

Comment expliquer cette différence ? « Sans intégrer les aides de l’État ou d’éventuelles ristournes du constructeur, le prix catalogue d’une Zoe est deux fois plus élevé qu’une Clio et on le retrouve au niveau de l’assurance » explique Rami Karam, directeur général du site Lesfurets.com.

Pour fixer un coût d’assurance auto, c’est la valeur, et non pas le prix d’achat qui est prise en compte. Problème : au moment de fixer leur tarif, tous les assureurs ne considèrent pas forcément le fait qu’une voiture électrique fait moins de kilomètres, roule moins vite et nécessite moins d’entretien à long terme. De plus, tous ne proposent pas de garantie de la batterie ou d’assistance en cas de panne électrique.

Les Français sont de plus en plus sensibles à l’environnement, et se tournent donc davantage vers l’électrique. Selon une étude du Boston Consulting Group, la part des véhicules électriques devrait passer à 7 % en 2025, puis à 18 % en 2030, contre 2 % aujourd’hui. Les compagnies d’assurance ont donc un enjeu important aujourd’hui : proposer des garanties adaptées aux voitures électriques, mais aussi flexibles et accessibles. Voici un terrain de jeu qui devrait interpeller certaines assurtechs !

 

D'accord ? Pas d'accord ? Réagissez à cet article ou commentez !

Vous avez aimé ? Notez-nous !