22 juillet 2021
2minutes

AG2R La Mondiale mise à l'amende par la CNIL !

Le RGPD, ce n’est pas un simple artifice destiné à faire peur ! Un nouveau grand groupe vient d’en faire l’expérience, et il s’agit cette fois d’un assureur. Jeudi 27 juillet, la CNIL a en effet indiqué avoir infligé une amende de 1,75 million d’euros à AG2R La Mondiale. La cause ? Un manquement aux obligations du RGPD relatives aux durées de conservation et à l’information des personnes.

Dans le détail, cette sanction résulte d’un contrôle initié en 2019. La procédure a mis en lumière des manquements de la part d’AG2R La Mondiale, qui a  conservé les données de plus de 2 millions de clients, dont certaines très sensibles (santé) durant une durée excessive. En outre, les coordonnées de plus de 2 000 personnes n’ayant plus eu de contact avec l’entreprise depuis plus de 3 ans, et même parfois 5 années, ont également été gardées trop longtemps. L’assureur s’est par ailleurs aussi rendu coupable d’oublis contrariants au niveau des obligations d’information dans le cadre de ses campagnes de démarchage téléphonique.

La CNIL n’a ainsi pas fait dans la demi-mesure en tapant durement sur les doigts de l’assureur français. Si l’on excepte les sanctions lourdes infligées aux géants Google et Amazon par le gendarme français des données, cette amende qui frappe aujourd’hui AG2R La Mondiale est la plus emblématique depuis celle prononcée à l’encontre du groupe Carrefour en novembre 2020 (+ de 3 millions d’euros). Cet épisode sonne en tout cas comme un sérieux rappel à l’ordre à tout l’écosystème de l’assurance hexagonal, qui doit plus que jamais se montrer attentif sur ce sujet du RGPD et de la data.

 

 

D'accord ? Pas d'accord ? Réagissez à cet article ou commentez !

Vous avez aimé ? Notez-nous !